TOME N-O-P avec 5 934 notices

PREFACE par Patrick CLARKE de DROMANTIN

Membre du Conseil d'Administration de l'Association d'Entraide de la Noblesse Française (ANF)
Membre de la Commission des Preuves
Président du Comité d'Aquitaine

Premier nom N : NABAS (de)
Dernier nom N : NYVENHEIM (de)
Premier nom O : O (d’)
Dernier nom O : OZOUVILLE-TRÉLIGNON (d’)
Premier nom P : PAATS (de)
Dernier nom P : PYVART de L’ORCHAISE

Exemples de notices figurant dans le Tome N-O-P :

NAGLE (de) : Irlande, Ile de France (Paris). Famille d’ancienne noblesse d’Irlande dont les membres étaient écuyers d’Anakissey, dans le comté de YORK. Habituée en France au XVIIIe siècle, cette famille fut maintenue noble en 1774. Cette famille s’est illustrée avec Gérard de NAGLE, chevalier de Saint Louis. Sous le Premier Empire, cette famille s’illustra avec Thomas, Patrice de NAGLE, baron de l’Empire en 1810, et son fils : Jean-Marie de NAGLE (1799-1878), allié à Mademoiselle MICHELIN. Sources : Nouveau d’Hozier (251), Révérend (Empire, 1) et Armorial (Tome V, Page  142).

NADAL de BEAUVEZET, olim NADAL : Provence. Ancienne bourgeoisie armoriée qui porte : « D’or à l’aigle éployée et couronnée de sable, chargée sur l’estomac d’un cœur de gueules dans lequel est fichée une croix du mesme ». Sources : Armorial (Tome V, Page  142)

NANSOUTY (de)                                voir                  CHAMPION de NANSOUTY

OGIER de CATUÉLAN : Bretagne. Famille de noblesse d’ancienne extraction qui porte : « D’azur à 7 quintefeuilles d’or ». Elle participa aux Montres de la Noblesse de Bretagne de 1423 à 1535. Cette famille était Seigneur de Catuélan, de La Roche et de Kervidy. Sources : Armorial (Tome V, Page 178).

OLBEAU de La FAYE (d’): Anjou. Ancienne bourgeoisie armoriée qui porte : « D’azur au chevron d’argent, accompagné de 3 molettes d’or ». Sources : Pièces Originales (2138) et Armorial (Tome V, Page 180).

OIMPUIS de BELLEVAL (d’)                     voir                  BROSSARD d’OIMPUIS de BELLEVAL

PANEVÈRE (de), olim PANNEVEYRE (de) : Auvergne. Cette famille de noblesse d’extraction, porte : « D’azur à un poisson d’argent posé en bande ». Elle a été maintenue noble en 1666 sur titres remontant à 1514. Elle fit ses preuves de noblesse pour Saint Cyr en 1783 et comparut avec le Collège noble en 1789 en Auvergne. Sources : Nouveau d’Hozier (258) et Armorial (Tome V, Page 206).

PAMART d’ESCAUFOURT : Flandre (Cambrai, Douai). Ancienne bourgeoisie armoriée qui porte : « D’azur à un chevron d’argent, accompagné en chef de 2 grenades d’or, fruitées de pourpre, et en pointe d’un cor lié de gueules ». A la fin de l’Ancien Régime, cette famille était en voie d’accession au « Second Ordre » car elle comparut avec le Collège noble, en 1789 à Cambrai et à Douai. Cependant, en l’absence de tout acte recognitif de noblesse, soit sous l’Ancien Régime, soit sous les régimes souverains qui ont suivi, nous devons classer cette famille dans la bourgeoisie ancienne armoriée. Sources : Armorial Général (Flandres), Armorial (Tome V, Page 206).

PARAJD (de)                               voir                  MESTER de PARAJD  (Voir Tome M, Page 173)

« Nieuport 27 »

de la Guerre de 14-18

Edouard de NIÉPORT
fondateur de la Firme NIEUPORT
(né à Blida en 1875, mort à Issy-les-Moulineaux, en 1911)
contemporain des frères MORANE

« Nieuport 28 »

de la même époque

TOME N-O-P  

Février 2014

ISBN : 9782359570595