Etienne de Seréville Etienne CHAPELAIN de SERÉVILLE


Né le 17 Février 1938 à Flers de l’Orne (Orne). Issu d’une ancienne famille orléanaise (Beaugency, Meug-sur-Loire), venue à Paris dès la fin du XVIIe siècle. Son intégration dans la maison des Ducs d’Orléans et la protection des Rohan-Rohan l’agrège dans la haute société financière parisienne et dans le monde littéraire du XVIIIe siècle (Beaumarchais et l’Académicien Ducis).

Quasi anoblie par charge en 1772, la famille régularise sa situation sous la Restauration pour la Branche de Seréville et sous l’Empire pour la Branche éteinte de Brosseron. La Branche de Saint Cyr, elle aussi éteinte, reste bourgeoise. Une branche adoptive, les Ligneau-Chapelain de Seréville, alliée notamment au célèbre Sacha Guitry.

Ancien collaborateur d’architecte, il devient, dès 1975, essentiellement historien et chercheur. Fondateur et Président de la « Commission des Preuves » du Cercle des Pyramides, association des anciennes familles parisiennes et éditeur. Fondateur et membre du Bureau du Centre d’Histoire et de Généalogie des Isles d’Amériques, en 1985.


Etienne de Seréville Chapelain de Seréville, Ile-de-France : "D'argent, au chien passant de sable, au chef d'azur".

Armes anciennes : De gueules au chevron d'or accompagné en chef de 2 étoiles et en pointe d'un rocher de 3 coupeaux, celui du milieu surmonté d'un oiseau, le tout d'or.

AG du 22 juillet 1958 -AR 2352 - Mention des Lettres Patentes du 19 novembre 1819 conférant le titre héréditaire de baron.